Accueil Témoignages Staffing : la ligne métiers Tech Foundations d’Atos a trouvé sa solution...

Staffing : la ligne métiers Tech Foundations d’Atos a trouvé sa solution pour améliorer sa gestion des talents

Quelles ressources humaines et leurs compétences associées sont nécessaires pour remplir telles missions ? Et sont-elles disponibles ? Tech Foundations ne disposait pas d’outils centralisés assez agiles et fins pour cela. Depuis, alors que les négociations avec le milliardaire tchèque Daniel Kretinsky sur sa cession par Atos sont toujours en cours – elle a adopté une solution logicielle couvrant l’intégralité du cycle de déploiement des talents alimentée par l’IA. Solutions Numériques rapporte son témoignage.

Cartographie des compétences de son écosystème, identification des meilleurs collaborateurs pour répondre à une mission, suivi prédictif des besoins à l’échelon local et international… voici Tech Foundations munie d’un meilleure gestion des talents pour gagner en efficacité commerciale.
Car pour mener à bien les projets de ses clients, la branche historique d’infogérance du groupe français doit gérer ses ressources humaines et leurs compétences pour les allouer au mieux. Un staffing réussi est synonyme de projets menés en temps et en heure. Cela permet de gagner en agilité, en efficacité, et, au-delà, d’améliorer la satisfaction et la rétention de ses talents. Jusqu’ici, Atos ne bénéficiait pas d’outils centralisés assez agiles pour connaître précisément, de façon exhaustive et en temps réel, l’éventail des compétences de ses collaborateurs et leur disponibilité. Les managers rencontraient des difficultés à établir une cartographie de leurs données à jour, préalable indispensable à de meilleures décisions commerciales. Il leur fallait absolument gagner en efficacité.

Couvrir l’ensemble des processus d’affectation des talents

Après plus de 10 mois d’une procédure d’appel d’offres, Atos sélectionne Whoz, une solution de staffing des entreprises de services du numérique et du conseil. Le cahier des charges comprenait 3 objectifs majeurs : offrir une expérience utilisateur de tout premier ordre, augmenter la capacité de répondre à de nouveaux projets, réduire le taux d’intercontrat (consultants en attente d’une nouvelle mission).

Accessible en mode SaaS, Whoz propose des fonctionnalités qui couvrent l’intégralité du processus : cartographie des compétences, constitution d’équipe, optimisation
de l’allocation des ressources par projets, prise en compte des nouvelles compétences acquises par projet, etc. C’est cette couverture fonctionnelle complète qui a séduit les dirigeants de Tech Foundations.

Senthil Nathan

« En un seul coup d’œil, on peut connaître la localisation de nos collaborateurs, leurs compétences, leur disponibilité, cela nous rend plus agile », explique Senthil Nathan, responsable mondial Workforce Management (gestion des effectifs) pour Tech Foundations. « L’expérience utilisateur est très agréable », précise-t-il au passage.

La solution propose également des outils de suivi financier permettant de savoir exactement où en est un projet, en termes de ressources affectées, de rentabilité, et d’identifier la moindre dérive. « Cela va nous permettre de prendre des décisions basées sur des données de qualité. Cela nous renforce en tant qu’entreprise data driven » explique Senthil Nathan.

La connaissance métier du fournisseur très appréciée

Jean-Philippe Couturier

Enfin, l’aspect conseil et méthode de déploiement de la plateforme Whoz a été déterminant. Les dirigeants d’Atos ont particulièrement apprécié l’expertise métier des équipes Whoz. La société a en effet été fondée par des anciens cadres de société de conseils qui connaissent parfaitement les problématiques de gestion des compétences dans ce secteur d’activité.
« Le fait de coupler un outil de gestion de planning et de gestion des compétences crée un cercle vertueux : quand on positionne un collaborateur sur une mission, les compétences qu’il va développer sont gérées automatiquement dans la brique gestion des compétences, et permet une mise à jour continue de la cartographie des talents », souligne ainsi Jean-Philippe Couturier, président et cofondateur de Whoz.

Tech Foundations regroupe 52 000 employés dans 69 pays.

Juliette Paoli